6

Comment j’ai atteint 3000€ par mois avec mon Blog


Lors de cette interview vidéo réalisée par Olivier Roland à Scottsdale en Arizona, je dévoile comment j’ai créé mon blog, développé des cours pour musiciens sur internet, et atteindre la barre des 3000€ par mois de revenus.


Olivier Bessaignet
 

Olivier Bessaignet est Musicien et Web Entrepreneur. Sur ses sites Formation Home Studio et Guitare Studiopro Masterclass, il enseigne les meilleures techniques de prise de son, mixage et mastering aux musiciens passionnés. Olivier a été formé au Web Marketing par les experts Américians comme Jeff Walker, Yaro Starak et Ryan Deiss. Retrouvez les conseils marketing internet d’Olivier sur son blog Olivier Bessaignet Web Marketing.

Cliquez ici pour laisser vos commentaires ci-dessous 6 commentaires
Deborah

Salut Oliver, j’aime tes cheveux. Génial, la vidéo, mais qu’est-ce que tu vas nous apprendre avec ce blog?

Répondre
    Olivier Bessaignet

    Hello Deborah, et merci pour la visite.
    J’espère que tu avances bien dans la création de tes vidéos de cours de dessin par internet.
    Je souhaite partager mon expérience de comment utiliser internet pour booster son business et je réponds volontiers aux questions qui vont dans ce sens.
    A bientôt.

    Répondre
      Deborah

      Alors c’est la question éternelle – comment rallonger sa liste. Avec ma première vidéo gratuite (et son workbook et son quiz) plus le newsletter, je commence à avoir de la visite (700 par mois, 21 abonnés) mais je suis encore loin de tes 1500 quand tu a fait ton premier lancement de produit. J’ai environ une vingtaine de pages, l’équivalent des “articles piliers” de Yaro. Si j’ajoute la liste de mon blog sur l’art j’ai 130 sur ma liste total. Je me prépare de faire encore des vidéos. Je n’ai pas de public qui pose des questions techniques…je devrais créer un forum?

      Répondre
        Olivier Bessaignet

        Quel est ton “mot clé” principal? Quelle est ta position Google pour ce mot clé?

        Répondre
          Deborah

          Le “mot clé” est “learn to draw”, et Google ne m’a même pas encore répertorié pour ce terme – je suis toujours en dessous de 30 pages; par contre, je suis à 20 pour “famous artist list”.

          Répondre
          Olivier Bessaignet

          Wow, la question qui tue ! Ok,
          alors faisons une petite étude de marché…

          « learn to draw », c’est
          135.000 recherches par mois, pour 138 millions de résultats !
          Donc clairement un marché porteur, mais compétitif… ça va être
          difficile d’atteindre la page 1 de Google, surtout sur le marché
          international.

          A priori je serais parti sur des termes plus
          « longue traîne » avec moins de recherches par mois,
          mais plus de chances de monter en 1ère page de Google, type « learn
          to draw eyes », « learn to draw a face », etc. Mais je
          vois qu’il n’y a quasiment aucune recherche pour ces termes (voir pic
          1 attachée)… donc pas de trafic potentiel.

          Par contre je vois qu’il y a beaucoup
          de recherches pour « how to draw eyes », « how to
          draw a face » etc (voir pic 2). Donc ce serait déjà une
          meilleure direction. « how to draw realistically » n’est
          pas mal non plus, ça peut devenir un nom de catégorie dans laquelle
          on va trouver tous les articles sur le sujet.

          Donc il faudrait faire 3 articles de
          150-300 mots, par exemple « how to draw eyes realistically »,
          « 5 commun mistakes on how to draw eyes », « the
          Leonard Da Vinci way on how to draw eyes », avec 1 seule balise
          « h1 » par article (le titre), et répéter ce mot clé 5
          ou 6 fois dans l’article dans le texte et en balise « h2 ».
          Et puis 3 articles sur « how to draw a face », etc, et ainsi
          de suite…

          Ça c’est pour le référencement
          naturel… ça prend du temps. Sinon il y a la pub AdWords (faible
          concurrence sur ces mots clés), la pub Facebook, etc. Et puis parler
          à un maximum de personnes dans ce domaine sur les réseaux
          physiques, et les réseaux sociaux… tout un programme !!

          Répondre

Laissez un Commentaire :