5

J’ai testé le stage « 5 jours pour entreprendre » au CCIP pour créer son entreprise


Satge 5 Jours pour Entreprendre CCPICela faisait un bon moment que je cherchais comment lancer mon activité, mais à force de chercher les infos à droite à gauche, je tournais surtout en rond et je n’y voyais plus clair du tout !

Pour créer son entreprise, on dit qu’il faudrait :

[list type=”arrow”]
  • faire un business plan
  • choisir un statut
  • faire une étude de marché
[/list]

 

En vérité, ça ne c’est pas du tout passé comme cela pour moi !

C’est la jungle des statuts : auto-entrepreneur, EIRL, SARL, EURL, SA, SAS, Entreprise Individuelle… chacun y va de son meilleur conseil, et au final on ne sait plus quoi faire ! Fait-il prendre un expert comptable ? Ou bien est-ce qu’on peut créer ses statuts soi-même en partant d’un model de statuts pris sur internet ? Oui, toute l’info est à disposition sur internet, mais il y a vraiment de quoi se sentir submergé.

J’ai tout épluché et voici mon meilleur conseil : surtout ne vous lancez pas tout seul dans la création de votre entreprise (du moins la première fois). Les conseils d’un expert comptable ne sont pas du tout du luxe, bien au contraire ! L’étape fondatrice de la création de l’entreprise va déterminer votre avenir, alors ne partez pas sur les conseils d’amis ou des ouï-dire ! Rien ne vaut un entretien de 2h avec un expert comptable à votre écoute, qui va vous concocter un package sur mesure. Chaque cas est particulier.
Au passage, la loi interdit aux simples comptables de faire votre gestion. Seul un expert comptable peut valider vos comptes et vous fournir les garanties nécessaires qui vous protègent en cas d’erreur. De plus ils suivent des formations régulièrement pour être au fait des dernières lois. Au final, ce n’est pas plus cher.

Voici ce que j’ai appris sur le chemin de la création de mon entreprise.

Tout d’abord, pour avoir un business il faut :
[list type=”arrow”]

  • trouver un public ciblé potentiel en demande d’une certaine offre
  • avoir un produit solide qui réponde à cette offre
  • se former : marketing, technologie, développement de l’entreprise, etc.
[/list]

 

De mon point de vue, pour créer son activité, il faut en priorité :
[list type=”arrow”]

  • être passionné et avoir du flair : sans une forte envie, rien ne se fait…
  • commencer directement par prospecter une base de clients potentiels avant de finaliser la création de son offre et de son produit (moi j’ai fait un blog)
  • compter sur soi-même et n’attendre d’aide de personne (sinon c’est plus long…)
  • faire un lancement test, se jeter à l’eau et apprendre sur le terrain
  • bien s’entourer : comptabilité, formation
  • créer des liens avec les autres acteurs du secteurs
  • [/list]

     

    Comment j’ai (enfin) réussi à créer mon entreprise

    J’avais vraiment le sentiment qu’il y avait un fossé entre le monde du salariat et celui de entrepreneuriat, et que trouver de l’information réellement utile était mission impossible pour qui n’a pas fait une école de commerce…
    J’étais parti pour enregistrer mes statuts d’auto-entrepeneur par moi-même, et heureusement on m’a proposé un stage de formation à la place !

    Le stage « 5 Jours pour Entreprendre » du CCIP* de Bobigny

    (*CCIP : Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris)
    Bobigny dans le « 9-3 », ça sonne un peu « banlieusard », mais je vous assure que j’ai vraiment eu de la chance d’atterrir là. L’équipe est très accueillante, disponible et compétente. On sent vraiment qu’ils sont investis pour que chacun réussisse. Plusieurs participants au stage venaient de Paris et ont partagé que l’ambiance était bien plus sympa qu’au CCIP de Paris centre (je n’ai pas vérifié).

    J’ai été reçu par Valérie Ledanoi-Jevtic, conseiller jeune entreprise et développement des entreprises, qui organise les ateliers et anime le réseau d’entreprise CCEN 93.

    Jour 1 : Stratégie Commerciale
    Jour 2 : Juridique (avocat) les baux et les contrats, le matin, et Comptabilité l’après-midi
    Jour 3 : Comptabilité
    Jour 4 : Obligations fiscales, le régime social et l’embauche
    Jour 5 : Installation de l’entreprise, les financements et les aides, présentation du Tribunal de Commerce, Stratégie Internet.

    5 jours intenses, donc, mais indispensables pour prendre la mesure de la réalité de ce que veut dire créer sa boite ! Et surtout la possibilité de poser des questions aux experts, et avoir un retour personnalisé sur votre projet.

    Le prix est ridicule au vu de la qualité de l’accompagnement, puisque pris en charge dans la plupart des cas, et 180€ pour moi en tant que chômeur (et oui, les Intermittents du Spectacle sont considérés comme des chômeurs !).

    Si vous êtes dans la même situation que moi juste avant que je me lance, et que vous tournez en rond et ne savez plus par quel bout attaquer votre projet, vous devez absolument faire l’une des sessions « 5 Jours pour Entreprendre » du CCIP de Bobigny. Contactez Mme Valérie Ledanoi-Jevtic de ma part au 01 48 95 10 69 ou vledanois@ccip.fr.
    Si vous n’êtes pas en Île de France, consultez le site internet de la Chambre de Commerce de votre région pour connaître les formations proposées.

    Plus d’infos sur le stage 5 jours pour Entreprendre sur le site du CCIP.

    Vous aussi vous êtes jeune entrepreneur ? Vous vous lancez ? Racontez-nous où vous en êtes dans votre aventure en écrivant un commentaire ci-dessous…


Olivier Bessaignet
 

Olivier Bessaignet est Musicien et Web Entrepreneur. Sur ses sites Formation Home Studio et Guitare Studiopro Masterclass, il enseigne les meilleures techniques de prise de son, mixage et mastering aux musiciens passionnés. Olivier a été formé au Web Marketing par les experts Américians comme Jeff Walker, Yaro Starak et Ryan Deiss. Retrouvez les conseils marketing internet d'Olivier sur son blog Olivier Bessaignet Web Marketing.

Cliquez ici pour laisser vos commentaires ci-dessous 5 commentaires
Stéphane

Merci pour cet article instructif. Je ne pensais pas que je devrais suivre une formation pour devenir entrepreneur (je ne me suis pas posé la question en fait). Je suis musicien aussi et j’ai un blog depuis quelques mois. Comme le metier de musicien n’est pas toujours facile, je souhaite développer mon activité sur internet…
Je connais ce que vous faites et ça m’inspire.
Merci!

Répondre
    Olivier Bessaignet

    Bonjour Stéphane,
    Un musicien fait ses gammes et apprends de nouvelles chansons régulièrement. C’est une façon de progresser et d’apprendre de nouvelles techniques.
    Et bien je pense que pour un chef d’entreprise c’est pareil. Il est important de continuer à apprendre et se former à son métier de chef d’entreprise : juridique, fiscalité, régime social, marketing et recherche de clients, développer son réseau, etc. Donc je ne vois pas comment on peut créer son entreprise et rester compétitif sans se former continuellement.

    C’est sans doute encore trop tôt pour vous, mais si ça commence à bien marcher, il arrive un moment où il faudra peut-être changer de statut et commencer à se renseigner sérieusement pour rester dans un cadre légal.

    Répondre
piscine naturelle

bonjour,

jai trouvé votre blog par le biais de votre interview sur le blog de froggynet. c’est une bonne découverte. en ce qui concerne les stages des cci, je pense que d’un organisme à l’autre d’un intervenant à l’autre la qualité des stages est tout à fait inégale, j’ai entendu des sons de cloche contradictoires!

Répondre
immobilier en espagne

Contrairement aux pays anglo-saxons la france en est encore aux balbutiements des formations à la création d’entreprise. C’est encourageant d’avoir de telles iniatives qui plus est sont une résussite !

Répondre
samir

Des trucs très utiles .. merci pour le partage. va certainement suivre vos pas. Je peux déjà sentir l’odeur du succès

Répondre

Laissez un Commentaire :